Ma vie en lo-fi de Simon Labelle

Ma vie en lo-fi de Simon Labelle

Monter le son

Une BD qui illustre le sens de l’ouïe et la « myopie des oreilles », géniale comme idée, non?

Ça ressemble à quoi des bruits blancs, des acouphènes? Un party de Noël en son « hautement indéfini »? Une journée au bureau sur mute?

Dans Ma vie en lo-fi de Simon Labelle, on apprivoise les défis reliés aux différents problèmes de surdité : l’adaptation aux appareils auditifs, les visites chez l’audiologiste, les nombreuses fois où l’on doit demander « pourriez-vous répéter s’il vous plait ? » et beaucoup de bruits à identifier, à décoder.

Constituée d’une série de courtes scènes pleines d’humour et de franchise, cette bande (sonore) dessinée nous offre une incursion sympathique entre les deux oreilles de l’auteur.

« On sait qu’on souffre d’un début de surdité quand tout le monde se met à parler comme le chanteur de Radiohead. »
Simon Labelle

Ce dernier nous fait entendre ses partitions quotidiennes de malentendus, alternant entre les notes légères et comiques, et les notes plus graves. Par exemple, lorsqu’il nous permet de réaliser le vertige et l’isolement ressenti par ceux qui sont coupés de certains sons ambiants et des conversations extérieures.

Dressant sa liste de sons perdus, des cris d’oiseaux qui s’effacent dans la nature et de ceux qu’il s’imagine entendre, l’auteur parvient à nous toucher et à nous montrer à quel point « entendre et comprendre » sont deux choses différentes. Oui, on peut se comprendre sans entendre, mais il ne suffit pas d’entendre pour bien saisir le sens d’une situation!

J’en aurais pris plus de ses anecdotes et de ses réflexions acoustiques, comme celle des « oiseaux quantiques ».

Planche - Ma vie en lo-fi S.L.

Planche - Ma vie en lo-fi S.L.

Une belle lecture pour mieux comprendre la réalité de ceux qui souffrent de troubles auditifs.

*

Simon Labelle, Ma vie en lo-fi, Mécanique générale, 2021.

Marise Belletête
Écrivaine, dessinatrice, passionnée des mots

Autoportrait de La Griffonneuse

Pour me suivre

Partager cet article